Guy Bedos a confié avant son décès : "J’ai déjà choisi mon médecin-assassin"

Avant de partir à tout jamais, Guy Bedos avait pris l’habitude d’évoquer sa fin de vie. Ce jour est malheureusement survenu le 28 mai 2020 et a marqué de nombreuses personnes.

À l’époque, c’est son fils Nicolas Bedos qui a annoncé sa disparition. Dès lors, une pluie d’hommages a envahi la toile.

ZOOM SUR LE PARCOURS DE GUY BEDOS

Né le 15 juin 1934 à Alger, Guy Bedos a eu une enfance particulièrement difficile. Alors qu’il n’était encore qu’un petit garçon ses parents se séparent le laissant grandir dans la violence et le manque d’affection.

À 16 ans, il quitte son foyer pour se consacrer à sa passion, le théâtre. Il suit alors des cours d’art dramatique et se forme du mieux qu’il peut. Après des débuts difficiles, il finit par croiser le chemin de Jacques Chazot.

Ce dernier lui soumet un sketch qu’il interprète à merveille. Et c’est le début d’une longue carrière marquée par de nombreuses apparitions au cinéma.

LA DISPARITION D’UNE ICÔNE

Jeudi 28 mai 2020, le monde du cinéma perdait l’une de ses plus grandes stars. Guy Bedos, acteur, humoriste et scénariste talentueux, s’en est allé à l’âge de 85 ans. C’est son fils Nicolas Bedos qui a fait part de la triste nouvelle.

Sur Instagram, il a fait un post des plus émouvants et qui a touché bons nombres d’internautes. Comme son frère, la chanteuse, scénariste, écrivaine et comédienne Victoria Bedos a elle aussi rendu hommage à son défunt père. Toujours sur Instagram, elle a écrit “Au revoir mon père adoré”.

Par ailleurs, à l’annonce du décès de l’immense acteur, la toile a été envahie par les hommages de nombreuses personnalités. Parmi eux, le présentateur Nikos Aliagas qui par le biais de son compte Twitter, a salué la mémoire de la star disparue.

LA CAUSE DU DÉCÈS

Quelques heures après l’annonce faite par Nicolas Bedos, l’ancien ministre de la Culture Jack Lang s’est exprimé au micro d’Europe 1. Essentiellement, il a révélé la cause du décès. Selon ses informations, le monstre sacré du cinéma a sa révérence des suites d’une longue maladie. Une maladie qui n’est autre qu’Alzheimer.

GUY BEDOS AU SUJET DU JOUR OÙ IL PARTIRA

Avant de partir à tout jamais, Guy Bedos avait pris l’habitude d’évoquer sa fin de vie. Non pas parce qu’il en avait peur comme il l’a si souvent expliqué, mais pour une tout autre raison.

“Je suis aimanté par les tragédies quotidiennes… et puis aussi par la mort, par exemple. Il y a une espèce de révolte, et puis d’angoisse. Pas peur de mourir, mais peur que cela continue”,

a-t-il confié lors d’une interview accordée à Télérama en 1995.

Dans son ouvrage sorti en 2008, l’écrivain a aussi écrit une phrase qui était lourde de sens. Anticipant sans doute déjà ces derniers instants, il a avoué vouloir “mourir par amour de la vie. Debout”.

Par ailleurs, il est difficile d’oublier les propos qu’il avait tenus lors de son échange avec Alessandra Sublet, sur France 5 en 2014. Il a notamment déclaré que la mort ne lui fait pas peur si quelqu'un la lui administre, qu'il a déjà choisi son médecin assassin et que normalement, ce dernier ne va pas lui faire une piqûre. Le comédien a ensuite poursuivi en disant qu'il n'a pas envie d'être vieux.

LE POST SCANDALEUX DE NICOLAS BEDOS

Fils du regretté Guy Bedos, Nicolas partage souvent avec ses fans sur les réseaux sociaux. Le 24 septembre 2020, il s’est attiré les foudres des internautes après qu’il a proposé à tous de "tomber malade" de la Covid-19. Découvrez tous les détails.

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Sep 08, 2020
Nicolas Bedos parle du décès : il appelle à l'approbation de l'euthanasie
Getty Images
Parentalité Jul 30, 2020
Nicolas Bedos sur la mort de Jean-Loups Dabadie : "Je le pensais en pleine forme"
Getty Images
Célébrités Jul 30, 2020
Guy Bedos : selon son fils Nicolas, il "savait qu'il partait'' durant ses derniers jours
Getty Images
Célébrités Jul 28, 2020
Mort de Gisèle Halimi : Dévasté, son filleul Nicolas Bedos réagit avec émotion