Emmanuel Macron va limiter l’instruction des enfants à la maison : débats des experts

Depuis de nombreuses années, la France fonctionne sur un système d’instruction obligatoire défini, qui peut avoir lieu dans un établissement scolaire public, privé, ou en famille. Cependant, Emmanuel Macron souhaite abolir la troisième option. Zoom sur ce débat. 

En 1882, la loi Ferry a été mise en place, stipulant que les enfants peuvent suivre une éducation scolaire à l’école publique, privée, ou en famille. 

Cependant, c’est sur le troisième point que les débats font rage en ce moment, car Emmanuel Macron souhaite limiter la troisième règle. Zoom sur cette affaire

Certaines écoles poursuivent l'apprentissage en classe tandis que d'autres ferment leurs portes en raison des pics de COVID-19.| photo : Getty Images

Certaines écoles poursuivent l'apprentissage en classe tandis que d'autres ferment leurs portes en raison des pics de COVID-19.| photo : Getty Images

L’AVIS DE LAURENCE DE COCK

Il s’agit d’un enseignant historien, qui a donné son avis sur la question. Selon celui-ci, les gens retirent souvent leurs enfants de l’école ou ne souhaitent pas les y inscrire, parce qu’ils pensent que celle-ci n’est pas assez engagée. 

Certaines écoles poursuivent l'apprentissage en classe tandis que d'autres ferment leurs portes en raison des pics de COVID-19.| photo : Getty Images

Certaines écoles poursuivent l'apprentissage en classe tandis que d'autres ferment leurs portes en raison des pics de COVID-19.| photo : Getty Images

Laurence pense qu’au lieu de cela, les efforts devraient davantage être mis en œuvre pour la construction d’une école, qui donnerait l’opportunité à chaque individu de choisir ce qu’il aimerait faire dans la vie : “une école de choix”.

“Elle doit rester un espace de socialisation, de justice sociale, d’apprentissage et de partage de connaissances accessibles à tous.”

ANNE N’EST PAS DE CET AVIS

Contrairement à Laurence, Anne Detremmerie, membre de l’association les enfants d’abord, n’est pas de cet avis. Selon celle-ci, la décision de préconiser une réduction à la maison est un choix réfléchi. 

Celle-ci explique que les personnes qui optent pour cette solution, souhaitent assumer eux-mêmes l’éducation de leur enfant. Par ailleurs, ceux-ci prennent davantage de temps pour évaluer les capacités des petits, leurs centres d’intérêt et leurs aptitudes. 

“C’est aussi un moyen pour ceux qui ont souffert du système éducatif ou de harcèlement, de faire une pause et de regagner leur confiance en soi."

L’école en famille a ses avantages comme ses inconvénients. La question abordée fait toujours l’objet de débats, bien qu’une résolution tranchée, sera bientôt partagée par le président Macron.

Lorsque le sujet l'école à la maison est mentionné, cela fait echo référence à ce qui se passe avec la coronavirus. Faite un retour sur les débats de la reprise des classes, après les vacances de la Toussaint.

Les postes connexes
Getty Images
Exclusivité Nov 09, 2020
Brigitte Macron apparaît sur le Web : La styliste Anna réagit à son nouveau look
pikrepo.com
Actu France Nov 19, 2020
Emmanuel, le père d'élève anti-masque, contre l'Education Nationale
Shutterstock.com
Santé Oct 29, 2020
Covid : le port du masque à l'école "étendu aux enfants de primaire dès l'âge de 6 ans"
GettyImages
Actu France Oct 15, 2020
Couvre-feu, écoles ouvertes, télétravail - quelques faits sur le discours d'Emmanuel Macron