Rouen : Alexandra, 42 ans, condamnée à 10 ans pour le décès de son conjoint violent

Une jeune femme a écopé de 10 ans d’emprisonnement pour avoir tué son mari avec une arme à feu. Elle était victime de violence conjugale depuis de longues années. Retour sur cette affaire qui s’est déroulée en 2016 dans la Seine-Maritime.

Alexandra, 42 ans, a tiré sur son époux avec un fusil de chasse le 16 octobre 2016. Elle a été condamnée à 10 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire, comme l’a rapporté Sud-Ouest le vendredi 27 novembre 2020. Un verdict jugé lourd par l’avocate de la coupable.

LE VERDICT DU PROCÈS

Alexandra Richard a tiré sur son mari, âgé de 36 ans dans la soirée du 16 octobre 2016. Ce dernier, ivre, avait menacé de la frapper une fois de plus. Mère de trois enfants (un avec son défunt mari), la quadragénaire était poursuivie pour avoir tué son compagnon.

Cependant, l’objet de la poursuite a été requalifié en homicide involontaire après la demande de  l’avocate générale.

"Je ne m’explique pas le verdict, je suis sous le choc. La peine est lourde. Alexandra n’est pas une criminelle",

a expliqué son avocate Nathalie Tomasini, auprès d’Ouest-France.

Cependant, la juge l’a condamnée à 10 ans de prison, car selon elle, même si son mari était violent, Alexandra n’avait pas à le tuer. Cette dernière a reconnu qu’elle avait chargé l’arme, mais que son intention n’était pas de lui donner la mort.

"Je voulais m’enfuir…"

Alexandra était en couple avec son conjoint depuis deux ans. Il avait été condamné à de la prison ferme en 1999. La jeune femme a utilisé le fusil de chasse comme une arme de dissuasion envers son petit ami.

"Je voulais m’enfuir avec mes enfants",

a déclaré la coupable au cours de son procès, tout en regrettant ses actes.

D’après les confidences de la maman condamnée, son compagnon était un alcoolique qui avait été violent envers elle à plusieurs reprises. Pendant longtemps, elle a subi les violences, les insultes et les sévices de son amoureux, qui la martyrisait.

Alexandra vivait continuellement dans la peur et se sentait même plus en sécurité en prison que chez elle.

DES CRIMINELS CONDAMNÉS À LA PEINE MAXIMALE

Le samedi 21 novembre 2020, Jonathann Daval a été condamné à 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse Alexia. L'informaticien a échappé de près à la peine maximale. Découvrez quatre personnes dangereuses qui ont été condamnées à la réculsion à perpétuité.

Les postes connexes
Twitter/F3FrancheComte
Actu France Nov 23, 2020
Jonathann Daval condamné : la famille d'Alexia demande la paix
Twitter/BFMTV
Actu France Nov 23, 2020
“Mais cette vérité on ne l’aura jamais” : regrets du père d’Alexia Daval après le procès
facebook.com/EnquetesCriminelles
Actu France Oct 01, 2020
Affaire Valérie Bacot, accusée d'avoir tué son mari : l'histoire de la "nouvelle Jacqueline Sauvage"
twitter.com/le_Parisien
Actu France Jul 29, 2020
Jacqueline Sauvage, symbole de la lutte contre la violence domestique, est décédée