Getty Images
La source: Getty Images

"Endetté pour 20 ans" : tout sur les problèmes avec le fisc de Pierre-Jean Chalençon

Tsiry Rakotomalala
18 avr. 2021
12:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Pierre-Jean Chalençon, au cœur d’une polémique sur les dîners clandestins en France, aurait apparemment des problèmes avec le fisc. Zoom sur cette affaire qui vient s’ajouter à l’ardoise du collectionneur.

Annonces

C’est le quotidien français Libération qui a fait part des “petits problèmes” que rencontrerait Pierre-Jean Chalençon avec le fisc. Cette affaire daterait de 2019.

UNE ACTIVITÉ OCCULTE

Pierre-Jean Chalençon n’a pas fini de faire parler de lui. Si depuis peu, il est devenu la cible de bon nombre d’internautes à cause de ses dîners clandestins organisés en plein confinement, cette fois-ci c’est l’administration fiscale qui l’a dans sa ligne de mire. 

Pierre-Jean Chalençon. | Photo : Getty Images

Annonces

Les impôts auraient, en effet, effectué une saisie conservatoire sur plusieurs biens meubles – une soixantaine de pièces – présents dans le Palais Vivienne. Cette mesure a apparemment été prise par le fisc après comparaison des comptes bancaires du collectionneur d’art avec ses déclarations d'impôts pour 2016 et 2017.

D’après les informations rapportées par Libération : 

"Les impôts ont fait saisir rue Vivienne, le 23 septembre 2019, de manière conservatoire (c'est-à-dire pour sécuriser le paiement d'un éventuel redressement) des meubles et objets pour la somme de 1,35 million d'euros. (...) Une soixantaine de pièces (...) ont donc été listées par un huissier et ne pourront être vendues tant que le litige n'est pas soldé." 

Annonces
Annonces

Et pour cause ? Pierre-Jean Chalençon est soupçonné d’être à la tête d'une activité occulte qu’il ne déclarerait pas aux impôts, subterfuge qui lui permettrait d’éviter les impôts commerciaux et la TVA.

LA COLÈRE DES INTERNAUTES

Entre-temps, une bonne partie des internautes ne décolère toujours pas contre le collectionneur. Malheureusement pour lui, sa publication du 13 avril sur Twitter n’a fait qu’attiser ce ressentiment à son égard.

Annonces

En effet, les bars et restaurants ont pu rouvrir en Angleterre après plusieurs mois de fermeture. D’ailleurs, des photos circulent déjà partout sur Internet à ce sujet. Et sans doute pour réagir à cette actualité, Pierre-Jean Chalençon, en partageant la vidéo, a écrit :

"Et nous, pendant ce temps-là...".

Une phrase qui a vivement fait réagir les internautes.

Annonces

Il a reçu des commentaires aussi tranchants les uns que les autres mais c’est sans doute celui-ci qui s’est le plus démarqué des autres : 

"Nous les petits Français on bosse, on respecte le 3e confinement, on s’entasse dans les RER. Pendant ce temps, vous, les bourgeois, les riches, les autres, vous faites la fête, vous vous bâfrez, vous continuez à vous gaver sur notre dos",

avait notamment adressé un internaute à son encontre.

Annonces

UN BOUC ÉMISSAIRE

Cette tension entre Pierre-Jean Chalençon et une partie du peuple français s’apaisera-t-elle bientôt aux résultats des enquêtes effectuées par la police et par le fisc ? D’ailleurs, le collectionneur n’est-il finalement qu’un bouc émissaire dans toute cette histoire, comme il l’a si bien défendu ?

Annonces