"Ça me fait mal" : Anne Nivat outrée par les mots du procureur suite à un 43ème féminicide

Anne Nivat était l’invitée sur le plateau de "C à Vous" sur France 5 le mardi 25 mai 2021. La journaliste, outrée par les propos du procureur de la République de Metz concernant le décès d’une femme battue par son mari, s’est exprimée avec colère.

Présente dans l’émission d’Anne-Elisabeth Lemoine, la compagne de Jean-Jacques Bourdin a réagi aux déclarations de Christian Mercuri, après la survenance d’un féminicide à Hayange. Le nombre de femmes victimes de violence est en perpétuelle augmentation en France, ce qui révolte Anne Nivat.

"C’est effarant"

Depuis le début de l’année 2021, 43 femmes sont déjà mortes sous les coups de leur mari, ce qui fait cinq victimes de plus qu’au cours de l’année précédente à la même période.

Ce triste tableau mis en lumière par Émilie Tran Nguyen dans "C à Vous", a suscité la colère de la journaliste de 51 ans qui s’est insurgée.

"C’est effarant",

a lancé Anne Nivat, avant de pousser un coup de gueule contre les violences conjugales.

Si la quinquagénaire n’a pas de solution pour cesser les féminicides, elle déplore le fait que personne ne réagisse pour protéger les femmes qui se plaignent de brutalités.

ANNE NIVAT OUTRÉE

Si les Français se sentent émus chaque fois qu’une femme meurt des coups de son mari, la situation reste inchangée et la vie continue comme si de rien n’était.

"Ça me fait mal",

a ajouté la reporter de guerre.  

Le lundi 24 mai, la 43ème victime de féminicide a succombé à Hayange (Moselle). Stéphanie di Vincenzo, âgée de 22 ans, a été poignardée par son conjoint. Pour rappel, elle avait signalé au commissariat qu’elle était victime de sévices physiques en janvier 2020.

À lire également : Féminicide à Mérignac : que sait-on pour l'instant ?

Peu après, elle a porté plainte contre son compagnon qui menaçait de la tuer. Ce dernier avait déjà un casier judiciaire bien fourni, notamment avec des délits routiers. Placé sous surveillance électronique en mai, le bourreau a fini par mettre fin à la vie de sa compagne.

Cependant, dans un entretien avec la presse le mardi 25 mai 2021, Christian Mercuri a déclaré que les services judiciaires ont bien fait leur travail, ce qui a profondément irrité Anne Nivat.

FÉMINICIDE À MÉRIGNAC : CE QUE NOUS SAVONS SUR LE MEURTRIER

Le mardi 4 mai 2021, une jeune femme a également été violemment assassinée par son mari à Mérignac. Chahinez était victime des menaces de son compagnon, qui l'a tuée et brûlée dans la rue.

Découvrez quelques faits intriguants sur l'homme qui a tué son épouse de sang-froid. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Chahinez brûlée vive à Mérignac : son mari voulait la “punir“ car elle aurait eu un amant
youtube.com/Le Parisien twitter.com/BFMTV
Actu France May 07, 2021
Chahinez brûlée vive à Mérignac : son mari voulait la “punir“ car elle aurait eu un amant
Meurtre de Chahinez à Mérignac : quelques faits sur le suspect, déjà connu de la police
Shutterstock
Actu France May 06, 2021
Meurtre de Chahinez à Mérignac : quelques faits sur le suspect, déjà connu de la police
Mérignac : un homme met le feu à sa femme en pleine rue
Google Maps
Actu France May 05, 2021
Mérignac : un homme met le feu à sa femme en pleine rue
"Game of Thrones" de Jean-Jacques Bourdin : sa femme serait à l'origine du clash
Media Mar 12, 2021
"Game of Thrones" de Jean-Jacques Bourdin : sa femme serait à l'origine du clash