Pass sanitaire dans les trains : Démarches à suivre pour se faire rembourser son billet si le test est positif

Incessamment sous peu, les pass sanitaires vont faire partie intégrante de la vie sociale. À tel point qu’il sera bientôt impossible de voyager sans. Le ministre des Transports a néanmoins évoqué la possibilité de se faire rembourser les billets de train, en cas de test positif.

Après avoir essuyé de nombreuses pertes humaines, le gouvernement mise sur la vaccination pour limiter les dégâts occasionnés par la pandémie. D’autant que les enjeux sont considérables, tant sur le plan économique que sanitaire.

Toujours est-il que les personnes réticentes aux vaccins devront présenter des tests négatifs, pour se rendre dans des lieux publics ou pour voyager. Auprès de BFMTV, le ministre des Transports a néanmoins tenu à rassurer les voyageurs sur la possibilité de se faire rembourser les billets, en cas de test positif.

VERS UNE VACCINATION GÉNÉRALISÉE

Pointé du doigt pour avoir soi-disant mal géré cette crise sanitaire, les membres du gouvernement doivent désormais faire face à la colère de ceux qui refusent de se faire vacciner.

N’en déplaise à certains, les autorités compétentes campent sur leur position. Tendant ainsi vers une vaccination, voire une immunisation générale de la population, contre la Covid-19.

De ce fait, un pass sanitaire, à savoir une attestation de vaccination, un test TCR ou antigénique négatif devront être présentés avant d’accéder à la plupart des lieux publics. Dont entre autres, les cafés, les bars, les restaurants, les salles de cinéma et autres lieux de cultures.

Intérieur d'un Train. | Photo : Unsplash

Intérieur d'un Train. | Photo : Unsplash

Évidemment, le secteur du transport est également concerné. D’autant qu’en ces périodes de vacances, les flux de déplacement sont en hausse.

Quoi qu’il en soit, les voyageurs devront présenter un pass sanitaire avant de voyager. Que ce soit à bord d’un train, d’un vol national ou international. Et ce, à compter du 7 au 10 août 2021.

Lire aussi : Le pass sanitaire ne sera pas obligatoire à l’école

Des gens qui vont prendre un train. | Photo : Unsplash

Des gens qui vont prendre un train. | Photo : Unsplash

POSSIBILITÉ DE REMBOURSEMENT

En cas de réservation, la situation pourrait s’avérer problématique pour les voyageurs qui privilégient les tests à la vaccination. En effet, un test négatif fait il y a quelques jours ne peut garantir leur non-contamination au moment du départ.

De ce fait, ils pourraient être interdits de vol ou de voyage à bord d’un train. Face à cette éventualité, le ministre des Transport s'est déjà expliqué à ce sujet, aux micros de BFMTV.

Des gens dans le train. | Photo : Unsplash

Des gens dans le train. | Photo : Unsplash

En ce qui concerne les tests PCR, le remboursement des billets sera pris en compte pour les tests ayant eu lieu dans un délai de 72 heures et plus. Ce délai serait néanmoins réduit à 48 heures et plus pour les tests antigéniques.

Certes, les voyageurs concernés devront ajourner leur déplacement, mais ils pourront au moins se faire rembourser. Ce qui est déjà un bon compromis, comparé à d’autres mesures sanitaires plus drastiques, à l’instar du confinement.

Des gens dans le train. | Photo : Unsplash

Des gens dans le train. | Photo : Unsplash

QUELS TRAINS SONT CONCERNÉS ?

Il va de soi que ces nouvelles restrictions sont difficiles à mettre en place. Étant donné le nombre considérable de voyageurs. Autant dire que la tâche sera des plus éreintantes pour les agents vérificateurs.

Tenant compte de cette réalité, le contrôle se cantonnera à certains trains de la SNCF. À savoir les TGV et les Intercités. De ce fait, les métros, les RER, les TER et les Transiliens ne sont pas concernés.

Des gens dans le train. | Photo : Unsplash

Des gens dans le train. | Photo : Unsplash

En ce qui concerne les contrôles, ils peuvent aussi bien se faire avant l’embarquement sur les quais, à bord du train ou même à l’arrivée. C'est dire la complexité de la mise en place d’un contrôle à si grande échelle.

ILS L’ACCUSENT DE DICTATURE

La pression autour du pass sanitaire égratigne encore plus l’image des autorités compétentes, à commencer par celle d’Emmanuel Macron. Certains poussent d’ailleurs leurs accusations assez loin. Notamment en accusant le président de la République de vouloir imposer une dictature.

Le président français Emmanuel Macron. | Photo : Getty Images

Le président français Emmanuel Macron. | Photo : Getty Images

Abonnez-vous‌ ‌à‌ ‌AmoMama‌ ‌sur‌ ‌‌Google‌ ‌News‌ ‌!‌

Les postes connexes
Hôpital et Ehpad : l'interdiction de rendre visite aux proches provoque la colère des usagers
Shutterstock
Actu France Jul 23, 2021
Hôpital et Ehpad : l'interdiction de rendre visite aux proches provoque la colère des usagers
TousAntiCovid : Comment fonctionne l'application du passeport santé ?
Getty Images
Actu France May 25, 2021
TousAntiCovid : Comment fonctionne l'application du passeport santé ?
Laissez-passer sanitaire : La liste des lieux où il sera exigé à partir du 9 juin
Shutterstock
Actu France May 25, 2021
Laissez-passer sanitaire : La liste des lieux où il sera exigé à partir du 9 juin
Jean Castex : ouverture des écoles, des commerces - nouvelles dates et restrictions
twitter.com/Numerama
Actu France Apr 22, 2021
Jean Castex : ouverture des écoles, des commerces - nouvelles dates et restrictions