Media

19 septembre 2021

Elle se fait amputer d'une jambe pour sauver son bébé de son 3ème cancer en 17 ans

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Kathleen Osborne a un parcours médical particulièrement difficile. Néanmoins, ses enfants ont toujours été sa priorité. Pour sauver sa fille, elle a même préféré se faire amputer une jambe.

Le cancer est une maladie des plus tenaces. De plus, les chances de survie sont considérablement réduites. Le plus terrible, c'est les cas de récidives. Pour sa part, Kathleen Osborne est en proie à cette pathologie depuis son enfance.

Dans son cas, la récidive l’a même contrainte à faire un choix entre le salut de son enfant et un handicap. Mirror relate notamment que cette courageuse maman a décidé de se sacrifier pour la chair de sa chair.

Annonces

Annonces

COMMENT EN EST-ELLE VENUE LÀ ?

À la base, cette jeune femme a passé une IRM après l’apparition d’une bosse douloureuse au-dessus de la jambe droite. Évidemment, le diagnostic ne s’est pas fait attendre, Kathleen Osborne avait un cancer.

Le plus inattendu, c'est que les médecins ont également découvert qu’elle était enceinte. D’ailleurs, la jeune femme ne savait même pas qu’elle attendait son troisième enfant.

De ce fait, les médecins lui ont demandé de faire un choix difficile, avorter ou renoncer à sa jambe. En effet, l'enfant n'aurait pas survécu à une chimiothérapie. Après réflexion, la mère a donc choisi de se faire amputer de sa jambe droite. Et ainsi sauver sa fille et se débarrasser de ce cancer.

Annonces

Annonces

EN PHASE TERMINALE

Il faut savoir que ce cancer de la jambe, elle l’avait premièrement contacté durant son enfance. Alors qu’elle n’avait que 11 ans, les médecins lui ont diagnostiqué un ostéosarcome.

Si elle pensait être tirée d’affaire, un cancer du poumon lui a été diagnostiqué en 2016. À l’époque, elle avait déjà deux fils. Hayden, neuf ans et Léo, cinq ans.

Avec le temps, la chimiothérapie a toutefois réduit la masse qu’elle avait dans les poumons. De toute évidence, le répit aura été de courte durée puisque la récidive de son cancer de la jambe est revenue lorsqu’elle était enceinte d’Aida-May.

Annonces

Annonces

Peu après, son cancer du poumon est hélas revenu. Cette fois, c'est inopérable. Qui plus est, la jeune femme de 28 ans est en phase terminale. Ce qui fait qu’elle aura contracté trois cancers avec récidive ou plutôt quatre, en 17 ans.

Ne sachant pas s’il lui reste des mois ou des années à vivre, elle met son temps à profit pour construire de bons souvenirs avec ses enfants.

Annonces

DES SOUCIS AVEC L’ASSURANCE MALADIE

Si être gravement malade est déjà pénible, trouver l’argent des soins l’est tout autant. En quête de greffe des avant-bras, Laura a dû se déplacer aux États-Unis, le problème, c’est que son assurance maladie a refusé de payer. Heureusement, le fait de les avoir poursuivis en justice, lui a permis de se faire rembourser plus de 600 000 euros.

Abonnez-vous‌‌ ‌‌à‌‌ ‌‌AmoMama‌‌ ‌‌sur‌‌‌‌ ‌‌‌‌Google‌‌ ‌‌News‌‌ ‌‌!‌‌

Annonces