Les dernières images de Maëlys vue vivante sont dévoilées après 5 ans : ses dernières heures au mariage avant son décès

Cathya Harena Raoelina
12 janv. 2022
13:24
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Cela fait plus de quatre ans maintenant que la petite Maëlys a cruellement perdu la vie. Depuis sa disparition, jusqu’à présent, l’affaire de son meurtre continue de faire couler beaucoup d’encre. Dernièrement, ce sont les dernières images de la victime qu’on nous a révélées. Zoom sur ce dossier.

Annonces

Après des mois à nier le fait qu’il a tué Maëlys, Nordahl Lelandais a finalement avoué le crime qu’il a commis. Cet ancien militaire a peiné à jamais les cœurs de la famille de la petite fille qui continue de garder la tête haute malgré tout.

QUE S'EST-IL PASSÉ AU MARIAGE ?

Le samedi 26 août 2017, Maëlys et sa famille se sont rendues à un mariage à Pont-de-Beauvoisin, sans penser une seule seconde qu'une véritable tragédie va avoir lieu. L’événement a pris une autre tournure suite à la venue de Nordahl Lelandais à la fête.

Annonces

D’après les témoins, Maëlys a discuté avec cet homme durant la réception et l’a même présenté comme son “tonton” à l’un des invités du mariage.

Alors que la fête continue, la famille de la petite fille constate l’absence de celle-ci sur le lieu vers 3 h du matin. Ils l’ont cherchée partout, mais en vain. C’est donc à partir de ce moment-là que le clan a décidé de faire appel à la police.

Une enquête a ainsi été ouverte et Nordahl Lelandais a, bien évidemment, été le principal suspect dans la disparition de la fillette.

Image sur la vidéosurveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin. | Photo : Le 20H TF1

Annonces

Grâce à une vidéosurveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin, on a pu voir que la voiture du suspect y est passée et un détail sur l’image a vite fait rebondir le dossier, alors que l’ancien militaire niait encore son implication dans l’affaire. 

En fait, on a pu constater une petite silhouette vêtue d'une robe blanche sur le siège passager, correspondant à la fillette disparue. Quelques minutes plus tard, la voiture du meurtrier est de nouveau passée à cet endroit mais en sens inverse. Cette fois-ci, on ne voyait plus la “petite silhouette” qui ressemblait à Maëlys. 

Image sur la vidéosurveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin. | Photo : Le 20H TF1

Annonces

À noter qu’entre 2 h 46 jusqu’à 7 h 06 du matin, Nordahl avait mis son téléphone en mode avion. Si celui-ci avait nié les accusations à son encontre à un certain moment, il a fini par avouer qu’il a tué Maëlys. Il a déposé le corps de sa victime à Saint-Franc après lui avoir cruellement ôté la vie.

NOUVELLES PHOTOS DE MAËLYS, VUE POUR LA DERNIÈRE FOIS JUSTE AVANT LA MORT DÉVOILÉE

Des années après la mort de Maëlys, son meurtre continue de faire la une des journaux. Le mardi 11 janvier 2022, c’est dans le JT de 20 heures de TF1 que de nouvelles informations sur ce crime ont été dévoilées. Ces informations ne sont autres que les dernières images qu’on a de Maëlys avant qu’elle ne décède.

Annonces
Annonces

Ces photos ont été capturées par la caméra de vidéosurveillance qui est située “900 mètres de la salle des fêtes”. Elles ont été tenues secrètes jusqu’ici.

“On y voit une silhouette de petite taille habillée en blanc sur le siège passager de Nordahl Lelandais. Il est 2 h 47 du matin. Elle semble blottie contre la portière”,

ont dit les sources.

Ces images ont été les premières preuves qui ont permis aux policiers de savoir que Nordahl Lelandais est bel et bien celui qui a tué la petite fille. Quand il a fait ses aveux, l’homme avait dit aux enquêteurs que Maëlys était montée “volontairement” dans sa voiture ce soir-là pour aller voir ses chiens. 

Annonces

Image sur la vidéosurveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin. | Photo : Le 20H TF1

Des propos “peu convaincants” d’après Yves Crespin, avocat de la famille de la victime. Selon ce dernier, Maëlys était une fille “tout à fait capable de résister”. Par conséquent, c’est difficile à croire qu’elle soit montée volontairement dans le véhicule de son meurtrier.

Annonces

À la fin du mois de janvier 2022, l’homme sera attendu au tribunal de Grenoble pour ce crime.

Image sur la vidéosurveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin. | Photo : Le 20H TF1

QU'EST-IL ARRIVÉ À SA FAMILLE APRÈS LA MORT DE LA PETITE FILLE ? DIVORCE, TRAUMATISME

Annonces

La disparition de Maëlys avait bouleversé toute la France, mais c’est surtout sa famille qui a été la plus touchée. Alors que Nordahl Lelandais a été reconnu coupable du meurtre de la fillette le 11 mai 2021, le père de celle-ci tient à être présent au procès du meurtrier de sa fille qui se déroulera le 31 janvier 2022.

Dans les colonnes du Parisien, le papa de Maëlys avait affirmé qu’il “sera sûrement très énervé” face à l’homme qui a tué sa fille, mais il restera “digne” et “fort” pour sa défunte cadette. Il voudrait que l’attention se concentre sur la petite et non sur “ce personnage immonde”.

Annonces

Et après avoir dit qu’il aimerait que Nordahl Lelandais périsse à jamais en prison, Joachim De Araujo s’est aussi confié sur les conséquences de la mort de Maëlys sur la grande-sœur de celle-ci. D’après le papa, qui a divorcé avec la mère de ses filles, Coleen est traumatisée par la perte de sa petite-soeur et “a beaucoup de mal à accepter” son absence.

“Et moi, face à ça, je suis impuissant”,

a ajouté le papa.

De son côté, Jennifer Maeco De Araujo s’est aussi déjà exprimée sur le décès de sa fille il y a quelques mois. C’était sur son compte Facebook que la mère de famille a réagi sur le troisième anniversaire de la disparition de sa cadette. 

Annonces

Pour rendre hommage à cette dernière, Jennifer a fait un montage vidéo où l’on voyait défiler plusieurs photos de sa regrettée fille. Une chanson de Vitaa et Slimane accompagnait également ces images.

Annonces

Et dans la légende du post, la maman a tenu à faire part du chagrin d’avoir perdu son enfant, qu’elle va, sans aucun doute, porter en elle pour toujours. Elle avait aussi parlé de Nordahl Lelandais, en le qualifiant de monstre et en lui souhaitant de “pourrir et souffrir dans sa prison à perpétuité”. 

Les parents de Maelys De Araujo, Jennifer (L) et Joachim (2ndR), avec leur fille Colleen (2ndL), arrivent pour les funérailles de Maelys qui a été enlevée lors d'un mariage et assassinée l'année dernière, le 2 juin 2018. | Photo : Getty Images

Annonces

Jennifer Maeco De Araujo a, ensuite, conclu son texte avec un message très touchant destiné à Maëlys

“Mon cœur de maman saignera toujours (...) tout de toi me manques, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai de tout mon cœur Maëlys, éternellement mon poussin”,

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces