Le personnel se moquait d'une patiente de 84 ans souffrant de démence sénile, la traitant de sorcière et jurant devant elle

Sa famille a été soulagée qu'elle ait eu une mort digne entourée de ses proches et de ceux qui lui étaient cher.

Metro a rapporté que Freda Jobson, âgée de 87 ans, a été emportée par Alzheimer le 2 avril 2018, mais pas avant que ses aides-soignantes se soient moqués d'elle.

Jobson a été filmée alors qu'elle était allongée dans son lit, sans défense, pendant que le personnel de sa maison de soin se moquait d'elle. Elle a subit un traitement terrible de la part de trois aide-soignantes qui ont été renvoyés quelques temps plus tard et ne pourrons plus jamais travailler en tant qu'infirmières.

La fille de Jobson, Maddy, a raconté que sa famille avait peur que sa mère ait abandonné toute envie de vivre quand elle a été placée au manoir Keldgate à Beverly dans le Yorkshire.

Dans la vidéo, on demande à Jobson si elle était une "sorcière qui faisait de la magie noire". Elles ont ensuite retiré le bandage qui se trouvait sur son coude et recouvrait une escarre et l'ont placé sur sa tête. Les trois femmes se sont ensuite moqués de ses grognements.

Jobson était aussi la mère de Jean âgé de 63 ans et de Christine âgée de 61 ans.

Maddy a déclaré: "Notre mère a été si forte. Nous sommes soulagés qu'elle ait eu une mort digne, entourée par sa famille. Elle était si attentionnée. Et elle nous manquera beaucoup à tous."

Christine a déclaré que sa mère était devenue très vulnérable dans ses derniers jours. Elle se rappelle tendrement de son enfance.

Jobson est née le 7 octobre 1930 de Thomas et Dinah Dobson à Hull, dans le Yorkshire et a épousé George Jobson le 15 novembre 1952.

Le couple s'est installé à Berverly où George a été employé sur un chantier naval. Ils ont aussi tenu une épicerie dans les années 70 avant qu'elle ne devienne une infirmière auxiliaire.

Elle a pris soin de son mari quand elle a appris qu'il avait un cancer de l'oesophage. Il a été emporté par la maladie en 1994 à l'âge de 66 ans.

Ses filles ont raconté à quel point il a été difficile de voir l'état de leur mère se dégrader jusqu'à ce qu'elle soit placée en maison de soins.

Elle était frustrée parce qu'elle avait même perdu la facultée de parler. Elle savait ce qu'elle voulait mais n'arrivait pas à prononcer ne serait-ce qu'un mot.

Les trois femmes qui l'ont maltraité, Tracy Priestley âgée de 41 ans, Sophie Hinchsliff, âgée de 24 ans et Danielle Snowden âgée de 25 ans ont plaidé coupable lors de leur procès. 

Les postes connexes
Jan 14, 2019
La touchante lettre d'un fils dédié à sa mère âgée de 106 ans, racontant sa vie difficile
Jan 17, 2019
L'infirmière qui est tombée amoureuse et a adopté des sœurs d'un an souffrant de malnutrition reçoit une récompense inattendue
Histoires virales Feb 15, 2019
Une mère de 98 ans emménage dans une maison de retraite pour s'occuper de son fils de 80 ans ​​​​​​​
Jan 30, 2019
Un couple de personnes âgées est décédé main dans la main après 70 ans de mariage: leur fille témoigne