Une maman ayant combattu un mélanome a partagé un message poignant : "Arrêtez de brûler votre peau"

En partageant son histoire et ses photos sur Facebook, Bethany espère faire prendre conscience aux gens des dangers des expositions prolongées au soleil pour la peau.

L'histoire du combat contre le cancer de la peau de cette Texane, mère de deux enfants a été rapportée par The Western Journal le 21 juin 2018.

Bethany Gambardella-Greenway a vécu le cancer de près plus d'une fois dans sa vie. D'abord elle a vu sa mère, luttant contre un mélanome à l'âge de 30 ans. A l'approche de ses 40 ans, elle avait appris que c'était elle qui était atteinte de la même maladie. 

En 2014, Bethany attendait son deuxième bébé. La jeune femme a la peau très claire et beaucoup de taches de rousseur, alors quand un bouton rouge était apparu au-dessus son œil gauche, Greenway ne s’est pas inquiétée tout de suite mais a décidé de le surveiller.

Ne le voyant pas disparaître, elle a consulté un dermatologue. Ce dernier n’a trouvé rien d'alarmant, mais la biopsie en 2016 a finalement révélé tout le contraire : le bouton sur le front de Bethany était en fait un mélanome desmoplastique.

"Je me souviens que mon chirurgien  m’appelé un jeudi, juste après que mon beau-père ait emmené mon aîné nager à la piscine du quartier", a confie Greenway à The Mighty. "Le médecin m'a demandé si j'étais assise parce que ce qu'il allait me dire était très sérieux."

Le bouton sur le front de Bethany était en effet un mélanome et le grain de beauté au milieu découvert après des examens approfondis était un mélanome desmoplastique, une forme rare de la maladie particulièrement dangereuse.

La future maman devait subir une intervention chirurgicale de toute urgence. Greenway a décidé de partager l'intégralité de son histoire de la lutte contre un  mélanome sur Facebook.

Elle a posté les photos de sa grosse entaille sur le front après l’opération. Pour la greffe, le chirurgien a prélevé de la peau de ses cuisses pour couvrir la plaie béante. Bethany était obligée de porter une sorte d'éponge jaune sur le front jusqu'à ce que son corps accepte la greffe.

"Le cancer de la peau est moche. Au diable le soleil, au diable ma peau sensible. Au diable la crème solaire. Oui, vous m'avez entendu, la crème solaire fonctionne plus ou moins, mais pas à 100%. Je ne remet pas en cause ma crème solaire à cause de mon cancer. C'est comme ça, je ne peux pas être en colère contre la génétique, le soleil et la réaction de mon corps. Les choses arrivent et voilà ce qui m'arrive maintenant. Si vous voulez m'aider : gofundme.com/secondface", a-t-elle déclaré dans un post.

Bethany espère que son expérience aidera les autres à prendre plus soin de leur peau. "Cela me rend malade [de regarder les autres bronzer]", a-t-elle ajouté. "S'il vous plaît arrêtez de brûler votre peau."

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Une petite fille doit prendre plusieurs bains de 2 heures par jour pour empêcher sa peau de craquer
Jan 08, 2019
Sur scène, Sheila a partagé des nouvelles sur la santé de Françoise Hardy, souffrante d'un cancer de la peau
Parentalité Apr 08, 2019
Ce père a partagé une publication satirique "d'allaitement" en faveur des mamans
Jan 21, 2019
Un chien a aidé un petit garçon atteint de vitiligo à se regarder dans le miroir et à se sentir normal