Cancer de Jean-Pierre Pernaut: le tabou est enfin brisé

Jean-Pierre Pernaut s'ouvre sur sa maladie et brise le tabou sur ce sujet.

Le 25 septembre dernier, le présentateur star du JT de 13 Heures de TF1 a joué la transparence sur sa santé. Il a dévoilé presque en direct son opération de la prostate, brisant un sujet encore tabou.

"J'ai subi une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate. Tout va bien", révélait Jean-Pierre Pernaut sur Twitter.

On vit à l'époque est à la transparence et probablement Pernaut a réalisé que dévoiler la vérité, permet de s'acquérir un statut d'honneur.

Ou peut-être qu'il se voyait sans doute obligé de communiquer, le public le voyant remplacé par Jacques Legros. 

« Jean-Pierre Pernaut a pensé que dire la réalité était la meilleure démarche », pense-t-on à TF1.

Une démarche bien saluée

Si la règle, de Pascal Sevran à Marie-Laure Augry, demeure la discrétion, quelle que soit la gravité du cancer traité, Jean-Pierre Pernaut, contrairement à Alain Gillot-Pétré a choisi le chemin pris avant lui par Jean-Luc Delarue annonçant lui-même le 2 décembre 2011, lors d'une conférence de presse à France Télévisions :

"J'ai un cancer à l'estomac et au péritoine."

Et, sa démarche fut applaudie par les associations, qui voient dans l’annonce de l’homme qui a été plusieurs fois sacré présentateur préféré des Français une étape de plus dans la libération de la parole.

"Je salue sa transparence, son courage, son honnêteté. On utilise encore trop les termes longue maladie pour parler du cancer en France. Et le cancer de la prostate fait l’objet d’ironies déplacées", applaudit Roland Muntz, président de l’Association nationale des malades du cancer de la prostate (Anamacap).

« Pernaut assume. Il désacralise. C’est un geste qu’on voit beaucoup aux Etats-Unis, comme avec Angelina Jolie, mais peu en France, où c’est toujours tabou. Le cancer de la prostate, les hommes en parlent peu. Il est doublement tabou car il touche aussi à la sexualité », commente une ancienne malade, Catherine Cerisey.

Franz-Olivier Giesbert, qui révélait le 26 septembre dans Le Parisien : "Il y a quinze ans, on m'avait conseillé de ne rien dire", a salué la démarche de Jean-Pierre Pernaut, qui a annoncé mardi être soigné pour un cancer de la prostate.

Le cancer n'est pas une honte

Selon le sociologue des médias François Jost, c'était une sorte de "coming out" précisant même le type de cancer dont il souffre, alors que le mot "cancer" fait peur et qu'on emploie toujours l'expression "longue maladie", bien que beaucoup de personnes en guérissent de plus en plus.

La déclaration de Jean-Pierre Pernaut aidera sans doute à banaliser ce qui reste une épreuve mais ne devrait en aucun cas être perçu comme une honte.

"Le cancer fait peur car c’est une saloperie, mais il ne fait pas honte. Jean-Pierre et moi, on va contribuer à faire sauter ce tabou ! Aujourd’hui, il faut juste lui dire : Je t’aime, on pense à toi. On sait que c’est un combattant", disait Patrick Chêne pour encourager son ex-concurrent sur le plateau du JT de 13 Heures de France 2 entre 1995 et 1998. 

ⓘ Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AMOMAMA.FR sont fournis à titre informatif. Le AMOMAMA.FR ne saurait être tenu responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.

Les postes connexes
Getty Images
Relation Dec 16, 2020
Nathalie Marquay se confie sur ses difficultés dues à la popularité de Jean-Pierre Pernaut
TV Apr 09, 2019
Jean-Pierre Pernaut : vie et carrière de l'icône de la télévision française
People Apr 09, 2019
Jean-Pierre Pernaut ne veut pas prendre sa retraite : il est toujours en forme malgré son cancer
TV Mar 13, 2019
Agathe Auproux, Jean-Pierre Pernaut : pourquoi les célébrités n'admettent-elles pas immédiatement avoir un cancer ?