Célébrités

03 novembre 2021

Jean Ferrat a perdu Christine qui a donné naissance à sa fille adoptive née d'un inconnu

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Son nom n’est peut-être pas familier des plus jeunes d’entre nous, mais Jean Ferrat est un monument de la chanson française. Zoom sur son histoire ainsi que des femmes qui ont partagées sa vie. 

Jean Ferrat est un auteur compositeur et interprète célèbre des années 60. Avant de disparaître, il aura connu deux femmes : Christine Sèvres décédée le 1er novembre 1981 et Colette.

L’ENFANCE DU CHANTEUR

L’histoire n’a pas été tendre envers son enfance. Jean Ferrat n’avait que onze ans lorsque les nazis ont occupé la France. Son père Monsieur Tenenbaum fut déporté à Auschwitz, car il était un Juif venant de Russie. Un douloureux souvenir qui inspira sa chanson intitulée “Nuit et brouillard”. 

Chargement...
Chargement...

Annonces

Au-delà de la France des collabos, heureusement qu’il y eu celle des Résistants. Des communistes ont extirpé Jean des camps nazis. Il n’oubliera jamais cela. 

Chargement...

Annonces

De ce fait, même s’il doit beaucoup aux communistes, il en a également compris les dérives. Cela ne l’empêchait pas d’être un des plus emblématiques soutiens du PCF.   

DRAME DE SON ÉPOUSE

Dans sa vie, le destin Jean Ferrat rencontré celle de Christine Sèvres. Cette dernière était une chanteuse de grand talent, mais qui n’a malheureusement pas percé. 

La carrière du chanteur a commencé dans les années 1950 alors qu’il chantait dans les cabarets pour se faire un peu d’argent. À cette époque, on le reconnaissait déjà par sa moustache et sa guitare qui ne le quittais jamais.

Chargement...

Annonces

Jean Ferrat et Christine Sèvres se sont rencontrés en 1956. La jeune femme apprenait l’art de la comédie et chantait également de temps en temps. Christine a vu le jour à Paris le 25 mars 1931. 

Chargement...

Annonces

Afin de ne pas heurter ses parents, elle a pris un nom d’emprunt. Pour ce faire, elle n’a pas vraiment cherché à se compliquer la vie. Elle s’est tout simplement inspiré du nom de la station de métro qui se trouvait en face de chez elle, la station de Sèvres-Babylone.

Christine a donné la vie à une fille prénommée Véronique. Celle-ci est née d’un amour sans lendemain. Afin de pouvoir subvenir à leurs besoins, Christine enchaine les petits boulots. Du côté de sa vie artistique, elle a rejoint la Rive gauche, car elle aimait beaucoup l’ambiance qui régnait à Saint-Germain-des-Prés. Après avoir essayé la comédie, elle a tenté de percer dans la chanson.

La voix exceptionnelle de Christine Sèvres enchanta de nombreux artistes. Parmi eux, il y a eu Jean Ferrat et Georges Brassens. Si les professionnels de la chanson ont été séduits par le magnétisme et la finesse de sa voix, c’était loin d’être le cas du grand public. Elle a fait de nombreuses première partie de spectacles, mais cela n’a pas suffi à convaincre.

Chargement...

Annonces

Christine Sèvres, soignait ses textes à l’excès, mais ne parvint pas à convaincre sur scène. Cela était peut-être dû à son manque de présence. Considéré comme une star montante qui n’a jamais vraiment décollé, contrairement à son mari Jean Ferrat.

Chargement...

Annonces

L’épouse de l’inoubliable interprète de “La montagne” s’est éloignée de la scène au début des années 1970. Elle s’est réfugiée dans l’art de la peinture. Ainsi, à force de se replier sur elle-même, la jeune femme perdit l’attention de son époux qui lui préféra une autre. Christine sombra alors inexorablement dans la boisson. 

Christine Sèvres fut emportée par un cancer le 1er novembre 1981. Cela s’est produit quelques jours après le décès de Georges Brassens.

Véronique, leur fille, se souvient d’eux comme d’un couple qui savait communiquer, et ce, malgré leurs différences.

 "Leur relation était saine et spontanée. En revanche, ils ne savaient pas forcément exprimer leur tendresse envers moi" 

Chargement...

Annonces

L'ADOPTION DE LA FILLE

Chargement...

Annonces

Lorsque Jean Ferrat a rencontré Christine Sèvres, Véronique n’avait que 3 ans. Selon la fille de Christine, Jean a admirablement incarné son rôle de père, même s’il ne l’a jamais adoptée.

“Il s’est retrouvé avec une gamine et s’est senti responsable de moi. Jean m’a toujours présentée comme sa fille, même s’il ne m’a pas adoptée. Il est devenu ma référence paternelle, mon modèle masculin. Il incarnait l’autorité et l’affection”

confiait-elle à Paris Match.

HISTOIRE D'AMOUR AVEC COLETTE 

Si Christine Sèvres était la première femme de Jean Ferrat, Colette est quant à elle, sa seconde et dernière épouse. Leur idylle aura duré près de quatre décennies. Celle-ci est même revenue sur cette histoire d’amour dans une œuvre intitulée "Jean, un homme qui chante dans mon cœur".

Chargement...

Annonces

Colette et Jean Ferrat se sont mariés en 1992. Les deux tourtereaux se sont rencontrés devant un café-théâtre. Ce jour-là, Colette sortait d’un spectacle et avait du mal à démarrer son véhicule. Le chanteur lui a alors naturellement proposé son aide.

Chargement...

Annonces

"Sans doute pour me réconforter, il me prend dans ses bras et m’embrasse. Ce fut un choc d’autant plus formidable qu’il est parti me laissant avec mon véhicule immobilisé au bord du trottoir",

Chargement...

Annonces

Ce fut le début d’une belle histoire d’amour. Les liens qui les unissaient était tellement intense qu’il n’y avait plus aucune place pour personne. Ils n’ont même pas eu d’enfants. 

"Nous avons longtemps vécu une intense passion physique. Nous étions en osmose totale, toujours les mêmes envies, les mêmes goûts, et cela, pour tout", 

confiait Colette.

VICTIME D’UNE MAUVAISE CHUTE

Le 3 mars 2010, le chanteur a rendu l’âme à l'hôpital d'Aubenas, non loin de son village d'Antraigues en Ardèche. Il y a été admis pendant quelques jours à cause d’une mauvaise chute. Il a disparu en laissant derrière lui un répertoire d’environ 200 chansons. 

Chargement...

Annonces

Ses œuvres racontaient la vie et les souffrances humaines. L’homme à peut être disparu, mais sa poésie et sa voix puissante restera longtemps dans les mémoires. L’interprète de “Tu Aurais Pu Vivre Encore Un Peu” s’est aussi fait remarquer par sa vision d’un monde idéal et de son discours engagé.

Bien que certains aimaient lui coller une étiquette assez caricaturale de gauchiste idéologue, force est de constater qu’il a été beaucoup plus que cela.

Chargement...

Annonces

Jean Ferrat a rendu l’âme à 79 ans dans la région de son cœur. Ses chansons resteront à jamais dans le panthéon de la chanson française. Le titre intitulé “La Montagne” qu’il a signé en 1964 fut l’un de ses chansons les plus connues. 

Ses titres décrivaient si bien le paysage ardéchois que l’on passe facilement à côté du fait que c’était un enfant du 92. En effet l’interprète de “Ma France” a vu le jour dans les Hauts-de-Seine à Vaucresson. 

Chargement...
Chargement...

Annonces