Montréal et Ottawa prononcent l’état d’urgence face aux inondations au Canada

D’importantes inondations ont touché la ville du Québec. Plus d’un millier de personnes évacuées, et des pluies sont encore attendues pour ce week-end. L’état d’urgence a été décrété dans les villes d’Ottawa et Montréal.

Depuis plusieurs jour au Canada, des inondations, rapportées comme importantes et majeures, ont touché la partie est du pays.

Face à la situation, Ottawa a prononcé l’état d’urgence, ce 25 avril, et la ville de Montréal a fait de même ce vendredi 26 avril.

Une situation très préoccupante car des résidences sont menacée alors que de fortes pluies sont encore attendues.

Concernant cette décision, Valérie Plante, la maire de Montréal, a annoncé :

“L'eau continue de monter et on est très préoccupé. Après discussion avec le service des incendies, j'ai pris la décision de décréter l'état d'urgence."

Si au Québec, plus de 1.100 personnes ont déjà été évacuées, des dispositions sont prises et la ville assure qu’elle est en parfaite contrôle de la situation. Il n’est pourtant pas de même dans les quartiers ouest de Montréal qui sont touchés par ces crues des eaux.

Pour prévenir les habitants, le gouvernement canadien les a avisé de nouvelles pluies fortes jusqu’à ce jour, 27 avril.

LES RENFORTS ARRIVENT

Le maire de la ville d’Ottawa, Jim Watson, a déclaré :

"Cela dépasse maintenant les capacités de la ville, et c'est pourquoi nous avons fait appel aux forces armées",

alors que certains quartiers étaient encore menacés.

Une forte solidarité a été enregistrée au sein des habitants de la ville. Des volontaires ont répondu à l’appel de cette dernière afin de construire des digues de sables, dont l’équipe de hockey, les Ottawa 67’s.

DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Il est à noter que ces crues soudaines ont lieu deux ans après les pires inondations enregistrés depuis plus d’un demi siècle.

Inondation. | Photo : Pixabay

Inondation. | Photo : Pixabay

Les autorités provinciales ont établi un bilan provisoire indiquant qu’au Québec, plus de 3100 résidences ont été inondées. Des routes de la province voisine du Nouveau-Brunswick ont été fermées, ayant été touchées par les inondations. Plusieurs quartiers ont alors été évacués.

Sur les lieux, un millier de militaires aident à l’organisation des secours.

Ce mercredi 24 avril, Justin Trudeau, le Premier ministre s’est mis en tenue adéquate pour faire un constat direct des dégâts causés.

Une ville inondée | Photo : Unsplash

Une ville inondée | Photo : Unsplash

Il a alors déclaré :

"On sait qu'avec les changements climatiques, cela va arriver de plus en plus souvent. C'est une nouvelle réalité à laquelle on va faire face dans les années à venir. Il faut commencer à penser comment on va s'adapter, comment on va aider les gens."

Aucun blessés n’a encore été déporté. Cependant, une victime a été enregistrée. Il s’agit d’une septuagénaire, n’ayant pas vu que le petit pont où elle était censée traverser avait été emporté par les eaux, la faisant basculer dans le cours d’eau avec son véhicule, à l’ouest d’Ottawa.

Ce phénomène rare d’inondation au Canada a, effectivement, engendré de nombreux dégâts. Heureusement, plus de perte matérielle qu’humaine.

Les phénomènes que l’on décrit comme naturels ne sont pas toujours aussi cléments. Un cyclone ayant eu lieu dans la partie de Mozambique en Idai, a fait des centaines de morts, atteignant les 400.