Les conducteurs covid-positifs et le personnel médical continuent à travailler : ils parlent de la surcharge

En ces temps où le Covid-19 règne en maitre incontesté, il est naturel de penser que les personnes testées positives devraient être au repos durant leur traitement. Mais il n’en est rien !

En effet, certains conducteurs covid-positifs et employés médicaux révèlent qu’ils continuent tout de même à travailler. Et il faut dire que les raisons à cela ne sont pas bien loin.

DES CONDUCTEURS COVID-POSITIFS QUI CONTINUENT À TRAVAILLER

En plus de devoir vivre avec la Covid-19, certains conducteurs doivent encore vaquer à leurs occupations au quotidien comme si de rien n’était. Cependant, ils sont préoccupés par la question de savoir s’ils ne devraient pas plutôt rester à l’écart de leur clientèle. Et dans ce cas, comment gagneraient-ils leur vie ?

Outre les cheminots, c'est aussi le dilemme d'autres travailleurs indépendants. De nombreux artisans et autoentrepreneurs, qui bien que conscients d’être potentiellement contaminés par le virus, continuent à exercer leurs activités professionnelles.

CES CONDUCTEURS DISENT N’AVOIR PAS D’AUTRE CHOIX

Certains conducteurs de VTC contaminés par le virus révèlent que continuer à travailler n’est pas un choix personnel. C’est simplement une question de survie, car ils doivent s'occuper de leurs familles.

Bien que cela soit triste, il faut tout de même reconnaitre que la pandémie qui sévit n’empêche pas que le loyer doive être payé, que la famille doive se nourrir ou que les enfants doivent aller à l’école. De ce fait, si un conducteur est par exemple marié et que son épouse ne travaille pas, il n’a pas d’autre choix que de continuer à travailler malgré ces conditions.

En outre, certains de ces conducteurs disent prendre toutes les mesures possibles afin de protéger leurs clients, mais est-ce vraiment suffisant? Il faut aussi souligner qu’Uber a prévu une aide financière pour soutenir les conducteurs, sauf qu’elle n’est pas importante. Normal, étant donné que leur chiffre d’affaires a diminué de 4/5 depuis le début de cette pandémie.

POUR LE PERSONNEL MÉDICAL, LA MOISSON EST GRANDE ET LES OUVRIERS PEU NOMBREUX

Du côté de Nantes, c’est plutôt le personnel médical contaminé au coronavirus qui continue d’œuvrer au CHU. Ces derniers sont notamment très sollicités aux urgences et pour cause : il n’y a pas de remplaçants.

Cette situation a été relevée par le syndicat qui n’a pas hésité à pointer du doigt non seulement quelques médecins, mais aussi des aide-soignants et infirmiers. Il faut dire que la pandémie mondiale met carrément le monde à l’envers, car dans une situation normale, de tels scénarios ne seraient pas envisageables.

C’est précisément le point de vue d’Olivier Terrien, délégué CGT. Il reste convaincu que s’il manque du personnel pour prendre soin des patients, l’administration devrait simplement recruter. En particulier pour un service aussi délicat que les urgences où faire travailler du personnel contaminé met en danger la vie d’autrui.

LE CHU RESTE CLAIR : FACE AUX SITUATIONS EXCEPTIONNELLES, IL FAUT DES MESURES EXCEPTIONNELLES

Le CHU a reconnu que faire travailler du personnel de santé covid-positif au Covid n’a certes rien de normal, mais depuis le début de cette pandémie, il n’y a plus grand-chose qui soit "normal". De même, il précise que ces mesures sont exceptionnelles et totalement légales.

On peut aussi se rendre compte que la ville de Nantes n’est pas un cas isolé. En effet, des cas similaires ont été remarqués au CHU de Nice et dans d’autres hôpitaux de Bourgoin-Jallieux ou Puy en Velay. Pour le Haut conseil de la santé publique, ce n’est rien d’autre qu’un moyen d’assurer "impérativement" la continuité des soins.

Il semble qu’aussi bien pour les conducteurs que pour les employés médicaux et paramédicaux testés positifs au Covid-19, travailler est un "impératif".

DES PROPOSITIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL SCIENTIFIQUE

Certains spécialistes se sont déjà prononcés sur la situation du Covid-19 comme le Pr Delfraisy, président du Conseil scientifique. En Septembre 2020, ce dernier proposait alors des mesures efficaces.

NABILLA ET THOMAS ONT PRÉSENTÉ TOUS LES SYMPTÔMES DE LA COVID-19

Thomas et sa compagne Nabilla, auraient-ils contracté le coronavirus ? Telle est la question que se posent des millions d’internautes après que le couple ait révélé avoir plusieurs symptômes de cette maladie.

View this post on Instagram

Merci mon dieu 🙏🏼💓

A post shared by Nabilla Vergara (@nabilla) on

Il y a encore peu de temps, le couple n’était pas au meilleur de sa forme, il en est de même pour leur fils Milann. Thomas a fait une vidéo dans laquelle il révélait avoir quasiment tous les symptômes de la maladie. Ne se sentant pas bien et convaincu d’avoir contracté le virus, il a fait passer à toute sa famille le test de covid-19. Que s’est-il réellement passé ?

Les postes connexes
Getty Images
Actu France Jul 17, 2020
Jazmin, fille d'Albert de Monaco, qui souffre d'asthme : son combat contre la Covid-19
instagram.com/nabilla
Santé Sep 22, 2020
Nabilla et Thomas ont passé les tests Covid-19 : ils présentent tous les symptômes
facebook.com/LFAUIT
TV Aug 26, 2020
"La France a un incroyable talent" : tournage reporté après un cas de Covid-19
instagram.com/chiaraferragni
Beauté Sep 25, 2020
Chiara Ferragni : la blogueuse la plus influenceuse du monde