“Elle ne méritait pas de partir” : le décès de Doriane Ragon bouleverse les habitants

La disparition tragique de Doriane Ragon a bouleversé les habitants de la commune de Plan-de-la-Tour, dans le Var. Elle a été retrouvée morte à l'entrée de la résidence où elle vivait avec sa fille. Un hommage silencieux lui a été rendu dans la soirée du mercredi 21 juillet 2021.

La terrible nouvelle a, depuis, fait la une des journaux. Dans le journal Apolline Matin, deux des habitants de la commune ont fait part de leurs ressentis suite au drame survenu le dimanche 18 juillet 2021.

ZOOM SUR LA VICTIME

Doriane Ragon était une jeune femme de 32 ans, mère d'une petite fille de seulement 12 ans. Les habitants de la commune où elle vivait la décrive comme une personne “très appréciée, douce, calme” et aussi une maman très attentionnée. 

Elle travaillait comme aide à domicile pour les personnes âgées au Plan-de-la-Tour. BFMTV a rapporté que c'est en rentrant de son travail que la trentenaire a été assassinée. Elle a reçu une balle dans la tête. 

Les faits se sont déroulés le dimanche 18 juillet 2021 vers 5h30 du matin. Si une enquête a été rapidement ouverte, les premiers éléments ont indiqué qu’une douille de 9 millimètres a été retrouvée à proximité du lieu du crime.

Lire aussi : Mère, fille, sœur : qui était Claire Miannay, 34 ans, tuée à Amiens ?

UNE VIVE ÉMOTION DANS LA COMMUNE

Le drame a touché le cœur de nombreuses personnes, notamment la famille de la victime et les habitants de sa commune. Ces derniers ont décidé de lui rendre hommage en accrochant des bouquets de fleurs et des mots près de la scène du crime.

Sa voisine Catherine, encore choquée par les faits, est revenue sur ce qu'elle a vu, aux caméras de la matinale Apolline Matin sur RMC - BFMTV.

“Un peu plus loin, il y avait son corps allongé devant la résidence. On a vu le corps quoi… Ça fait mal de voir le corps d’une femme sans vie. Elle ne méritait pas de partir si tôt et qu’il lui fasse ça...”,

a-t-elle confié.

Lire aussi : Romain, 13 ans, décapité à Tarascon : "Ils ont relâché un psychopathe", disent les habitants

LE SUSPECT PRINCIPAL

Suite aux recherches menées par les enquêteurs, le suspect principal a été retrouvé. Il s'agit d'un homme de 33 ans nommé Marc Floris. Selon les informations du procureur de la République, l'agresseur "entretenait ou avait entretenu une relation" avec la victime. 

Et s'il a pris la fuite, après avoir accepté de parler aux gendarmes, le meurtrier a été retrouvé mort quelques jours plus tard. Son corps sans vie a été découvert à Gréolières, le mardi 20 juillet 2021 vers midi.

Pour découvrir tous nos articles sur les faits divers, abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Meurtre de Doriane, 32 ans, dans le Var : le fugitif retrouvé sans vie
twitter.com/BFMTV
Actu France Jul 20, 2021
Meurtre de Doriane, 32 ans, dans le Var : le fugitif retrouvé sans vie
Romain, 13 ans, décapité à Tarascon : "Ils ont relâché un psychopathe", disent les habitants
twitter.com/PilanonWil
Actu France Jul 20, 2021
Romain, 13 ans, décapité à Tarascon : "Ils ont relâché un psychopathe", disent les habitants
Drame à Tarascon : le corps sans vie d’un jeune de 13 ans retrouvé dans un sac
twitter.com/DuFelay
Actu France Jul 20, 2021
Drame à Tarascon : le corps sans vie d’un jeune de 13 ans retrouvé dans un sac
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché
facebook.com/gwenael.welsch + facebook.com/Claire Miannay
Actu France May 12, 2021
Meurtre de Claire à Amiens : zoom sur Gwenaël, 39 ans, activement recherché