12 coups de midi : Paul révèle les difficultés qu'il éprouve sur l'émission à cause de sa maladie

Ce jeudi 2 mai, Paul, le nouveau champion des "12 coups de midi" a parlé de son autisme. Il a raconté à Jean-Luc Reichmann la raison pour laquelle sa participation au jeu se révèle plus délicate que pour les autres candidats.

Depuis un certain temps, les "Douze coups de midi" est en présence d'un nouveau maître de midi. Le jeune homme de 19 ans a déjà fait un bon travail.

Depuis ce jeudi 2 mai, au terme de sa quatrième participation, il cumulait un jackpot de 16.100 euros. Cet étudiant en histoire semble très attachant.

Le jeune Paul, a indiqué lors de sa première victoire qu'il souffrait du syndrome d'Asperger, un trouble qui lui a été diagnostiqué en juin 2015.

"C'est un syndrome autistique qui ne touche pas les capacités cognitives, c'est un peu un syndrome léger par rapport à l'autisme, que la plupart des gens connaissent. C'est un peu compliqué dans la vie de tous les jours, mais ça va sinon",

a-t-il expliqué en début d'émission.

Ce jeudi 2 mai, il a fait part de ce qu'il ressent face au syndrome. Il lui faut vraiment "un énorme effort" pour participer à l'émission des "Douze coups de midi" car son syndrome l'épuisait beaucoup.

"Quand je me suis beaucoup concentré, je sens que ça se répercute sur mon corps et que donc il faut que je dorme, que j'évacue cette énergie",

a-t-il dit.

Paul, le nouveau maître de midi lors de son premier succès | Photo : Chasseur d'étoile/Youtube

Paul, le nouveau maître de midi lors de son premier succès | Photo : Chasseur d'étoile/Youtube

Pour soutenir son fils, la maman de Paul a développé ses propos.

"C'est un énorme effort pour toutes les personnes qui ont un TSA - un trouble du spectre autistique - qui se fatiguent beaucoup plus vite que le commun des mortels, et qui ont donc besoin de beaucoup récupérer",

a-t-elle lâché.

Ce vendredi 3 mai, il faut donc espérer que Paul sera suffisamment reposé afin de pouvoir se faire valoir une fois de plus comme maître de midi.

SON PREMIER SUCCÈS

Ce lundi 29 avril dernier, Paul a beaucoup ému le public.

Souffrant du syndrome d'Asperger, il fait preuve de son talent en devançant la championne en titre Mélissa.