Covid-19 : une Française n'obtient pas le dernier traitement pour soigner son cancer du cerveau

Une mère de famille française de 37 ans atteinte depuis un an et demi d'une tumeur au cerveau de stade quatre ne pourra pas suivre son traitement qui se trouve apparemment aux États-Unis, car toutes les frontières sont fermées en raison de cette pandémie de coronavirus.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Depuis que cette pandémie a commencé à ravager le monde, plusieurs pays, dont les États-Unis, ont été contraints de fermer leurs frontières pour empêcher toute nouvelle propagation.

Pour cette jeune femme, cette situation ne lui est pas très avantageuse, et surtout pour le traitement de son cancer. En colère, c'est avec franceinfo que cette mère d'une fillette de 3 ans a abordé ce sujet

Un médecin tenant un stéthoscope. | Photo : Pixabay

Un médecin tenant un stéthoscope. | Photo : Pixabay

UN DERNIER TRAITEMENT

Cela fait plusieurs mois que Celia Curdy-Neves souffre de ce cancer rare. Malgré les deux opérations et les traitements qu'elle a subis, sa tumeur n'a pas cessé de repousser en profondeur.

Son cancer n'est plus opérable, mais selon son oncologue, il existe une possibilité de traitement expérimental au NY Presbyterian Hospital, à New York. 

Une infirmière portant un masque. | Photo : Pixabay

Une infirmière portant un masque. | Photo : Pixabay

En août 2019, la jeune femme avait essayé de s'y rendre, mais avec sa tumeur, elle n'a pas pu. Alors que son dernier traitement devrait commencer le 6 avril 2020 et que le covid-19 est présent dans toute l'Europe, les États-Unis ont annoncé le 11 mars 2020 la fermeture de toutes leurs frontières aux Européens pendant 30 jours.

ELLE RACONTE SA COLÈRE

Si après l’annulation de son premier voyage aux USA son oncologue a demandé à ce que le traitement soit envoyé en Europe, “le laboratoire a dit non".

Couloir d'un hôpital. | Photo : Pixabay

Couloir d'un hôpital. | Photo : Pixabay

Puis cette jeune maman et son médecin ont essayé de récupérer le traitement avec l’aide des praticiens sur place, mais apparemment, ils ont échoué

Face à cette situation, la jeune avocate a “du mal à accepter ce refus de soin". Lors de son entretien avec franceinfo, elle n’a pas caché sa colère. 

"Comment je vais expliquer à ma fille de 3 ans qu'elle ne va bientôt plus avoir sa maman parce que des gens refusent de mettre des pilules dans une boîte en carton et de me les envoyer",

a-t-elle exprimé

Un stéthoscope. | Photo : Pixabay

Un stéthoscope. | Photo : Pixabay

En effet, Celia Curdy-Neves est la mère d'une petite fille de 3 ans. Dans cette période de confinement, cette jeune femme profite de l'occasion pour passer du temps avec sa famille, en particulier sa fille Chloé, et pour se créer des bons souvenirs "qu'elle gardera pour plus tard".

ILS ONT RÉUSSI À VAINCRE LE CORONAVIRUS

Le samedi 28 mars 2020, un couple de personnes âgées infectées par le coronavirus a donné un témoignage émouvant de leur réussite face à cette pandémie lors de leur rencontre avec un journaliste de France 2.

Les postes connexes
Shutterstock.com
Santé Mar 31, 2020
Angleterre : une fille de 10 ans positive au Covid-19 alors qu’elle pensait à une angine
Facebook/Lauren Fulbrook
Santé Mar 25, 2020
Atteint du Covid-19, un garçon de 5 ans demande à sa mère : "Je vais mourir, maman ?"
Twitter/janeytrill
Relation Mar 28, 2020
La croisière de retraités annulé par le Covid-19, ils la recréent dans leur salon
YouTube/C à vous
People Mar 24, 2020
La déclaration de Patrick Pelloux sur le traitement du Covid-19 par de la chloroquine