logo
Getty Images
La source: Getty Images

Alimentation : sept erreurs à éviter après 50 ans

Pauline Nadege Eyebe
16 janv. 2021
11:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Lorsque l’on atteint 50 ans, il devient plus que jamais primordial de prendre soin de son corps afin de conserver la forme et cela passe par une bonne alimentation.

Annonces

Il peut arriver qu’en prenant de l'âge, le rythme alimentaire soit troublé. Le simple fait de se nourrir devient alors un défi insurmontable. Le plus fréquent chez les seniors, c’est la perte d’appétit qui peut devenir une source d’inquiétude permanente pour les proches. Voici quelques erreurs à éviter pour bénéficier d’une alimentation idéale après 50 ans.

CONSOMMER TROP SALÉ ET TROP SUCRÉ

Une femme de 50 ans, en train de se restaurer | source : Getty Images

Une femme de 50 ans, en train de se restaurer | source : Getty Images

Annonces

Avec le temps et l’âge, l’on a tendance à perdre la perception du goût. Les sens deviennent trompeurs. Le résultat, c’est qu’on sale la nourriture beaucoup plus souvent qu’à l’accoutumée.

Cependant, si le sel est bon pour les papilles, il est très néfaste pour la santé. Il augmente considérablement le risque d’avoir de l’hypertension ou de l’ostéoporose. Ce risque est encore plus élevé chez les femmes.

Pour ne pas tomber dans l’excès de la consommation du sel, il faut goûter au préalable le plat avant d’en ajouter du sel. Les produits sucrés sont également à consommer avec la plus grande prudence. Une consommation immodérée de ces produits déséquilibre l’alimentation et augmente le risque d’un diabète.

Annonces

NE PAS CONSOMMER DE VITAMINES

L’absorption des vitamines est nécessaire à tout âge. Elles contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. Pour les plus de 50 ans, il faut accroître sa consommation de vitamine B12.

Cette vitamine permet le bon fonctionnement du cerveau. Pour s’en procurer, il vaut mieux consommer des œufs, du poisson, du lait, de la volaille ou encore des mollusques.

La vitamine D quant à elle, vous aidera à combattre l’ostéoporose. Si la peau fabrique naturellement de la vitamine D, cette fonction diminue avec l’âge. Cependant, cette vitamine est essentielle pour la solidification des os. À associer avec du calcium.

Annonces
Une séniore heureuse de manger | source : Getty images

Une séniore heureuse de manger | source : Getty images

SÉCHER LA CASE "PROTÉINES"

Les protéines aident à se maintenir en forme et permettent d’affronter sereinement la ménopause. Pour un apport optimal en protéines, en plus des aliments cités plus haut, vous pouvez également consommer des légumineuses comme les haricots secs, les lentilles ou les pois.

Annonces

En moyenne, il faut consommer près d’un gramme de protéines par jour pour rester en forme et ne pas perdre en tonus musculaire.

SURCONSOMMER LES GRAISSES

Du fait de la peur de prendre du poids, certaines femmes ont tendance à diminuer considérablement leur consommation en matière grasse. Et pourtant, elles sont essentielles pour un bon métabolisme.

Toutefois, les graisses sont à consommer avec parcimonie. Veillez également à utiliser une huile de bonne qualité pendant la cuisson.

DIMINUER LA QUANTITÉ DE REPAS

Annonces
Une séniore heureuse de manger | source : Getty images

Une séniore heureuse de manger | source : Getty images

Une certaine idée reçue préconise de manger moins avec l’âge, ce à quoi la perte d’appétit vient s’ajouter. Et pourtant, l’essentiel pour vieillir idéalement est de manger mieux. Il faut à tout prix faire la différence entre se nourrir peu et mieux, et manger moins et mal.

Annonces

NE PAS BOIRE SUFFISAMMENT

La sensation de soif diminue avec l’âge, ce qui peut se révéler rapidement dangereux. En effet, il y a un risque important de déshydratation qui peut avoir de très graves conséquences sur l’organisme. Parmi elles, on note des problèmes rénaux, la confusion mentale, la désorientation et la liste n’est pas exhaustive.

FAIRE ABSTRACTION D’UN GROUPE ALIMENTAIRE

On a eu à constater que certaines personnes suppriment de leur alimentation un groupe alimentaire pour des raisons diverses, notamment l’inconfort digestif. Or, c’est l’erreur à éviter. Cette attitude peut entraîner de sévères carences.

Annonces
Une femme prenant son petit déjeuner

Une femme prenant son petit déjeuner

Avant de prendre une décision en ce qui concerne l’alimentation, il est préférable de vous rapprocher d’un professionnel du secteur notamment un diététicien ou un nutritionniste. Ils sont les plus à même pour vous conseiller et vous orienter afin que vous puissiez avoir une alimentation adaptée à votre mode de vie.

Annonces

BIEN CONSERVER LES ALIMENTS

Les ménagères sont souvent confronter à des problèmes au niveau de la conservation des aliments. Comment éviter les désagréments observés ?

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une femme provoque une dispute dans sa famille et annule le dîner de Thanksgiving

06 mai 2022

Florent Pagny, 60 ans, "vient de se voir diagnostiquer une tumeur au poumon" : Il entame une chimiothérapie de 6 mois

26 janvier 2022

Une femme de 67 ans est dévastée après avoir été licenciée par son patron - Des semaines plus tard, il la supplie de revenir - Histoire du jour

17 mai 2022

Un homme se moque de sa femme qui a pris du poids après l’accouchement et regrette ses propos après avoir lu son journal intime - Histoire du jour

15 mars 2022