logo
Shutterstock
La source: Shutterstock

La ménopause : Des aliments qui vous aideront à garder la meilleure forme

Jacques Ronny
05 mars 2021
06:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

À la ménopause, le métabolisme ralentit et cela entraîne chez les femmes la prise de poids. Cependant, il existe bel et bien des moyens pour éviter cette déformation physique, et ce, grâce à certains nutriments.

Annonces

La ménopause est un phénomène naturel qui ne semble pas facile à vivre pour les femmes. Elle entraîne de nombreux changements dans l’organisme féminin. Voici quelques conseils pour éviter la prise de poids.

CHANGER SON ALIMENTATION

Lors de son interview en janvier 2021, le nutritionniste Raphaël Gruman a donné quelques conseils alimentaires qui peuvent aider les femmes ménopausées dans leur lutte contre la prise de poids.

Portrait d'une femme âgée. | Photo : Getty Images

Annonces

Selon les dires du spécialiste en micronutrition, de nombreuses raisons incitent les femmes atteignant la ménopause à revoir leurs habitudes alimentaires.

"Les modifications hormonales vont surtout engendrer un ralentissement du métabolisme. (...) La consommation d'énergie par l'organisme chute",

a-t-il confirmé sur le site Top Santé.

En plus de cela, Raphaël Gruman a par la suite recommandé des aliments nécessaires pour pouvoir en lutter contre ces effets. Il a conseillé la consommation d'aliments moins caloriques et plus protéinés pour gagner plus de muscles que de graisses.

Annonces

Femme au service de la table à la maison. | Photo : Getty Images

Parce qu’à la ménopause les besoins calciques augmentent, il serait donc nécessaire de privilégier du calcium et de la vitamine D en supplément.

Annonces

Pour terminer, toujours selon le nutritionniste, diminuer l’apport des graisses saturées serait une bonne méthode de prévention contre les risques cardiovasculaires tel que l'hypercholestérolémie.

DES NUTRIMENTS QUI STIMULENT LE MÉTABOLISME

Comme le ralentissement du métabolisme favorise la prise de poids, certaines femmes ménopausées ne se sentent pas à l’aise dans leur corps. Par contre, on sait que certains aliments favorisent la perte de poids. La liste est longue mais voici quelques exemples.

Femme âgée assise dans sa cuisine. | Photo : Getty Images

Annonces

Le zinc par exemple, assure la multiplication des cellules et la synthétisation des protéines. Ce qui sont importants pour la défense immunitaire. Le bon fonctionnement du thyroïde qui garantit le bon fonctionnement du métabolisme en dépend également.

Tout comme le zinc, le sélénium assure le bon fonctionnement de l’hormone thyroïdienne et protège les cellules contre les radicaux libres.

Quant aux catéchines, elles luttent contre l’accumulation des graisses au niveau du ventre. Ce qui est parfait pour les femmes ménopausées car à cette période les kilos ont tendances à s’installer autour de la ceinture.

En plus de cela, elles assurent l’augmentation des besoins d'énergie de notre corps.

Annonces

Enfin, le moins connu d’entre eux est l’acide linoléique conjugué. On le trouve souvent dans les viandes et les produits laitiers. Il aide également le corps à produire plus de muscles que de graisses.

Une séniore heureuse de manger | Photo : Getty images

Annonces

FAIRE DES ACTIVITÉS PHYSIQUES

Parallèlement au régime alimentaire, la pratique des exercices physiques et sportifs est également très utile pour stimuler le métabolisme.

Par exemple, la musculation permet de dépenser plus de calories, augmente le développement des muscles et assure la perte de graisses qui serait un atout pour l’augmentation du métabolisme de base.

Cependant, il n’y a pas que les exercices sportifs qui peuvent booster le métabolisme. Les activités de la vie quotidienne telles que les tâches ménagères, le jardinage, le bricolage y font partie également car ils permettent au corps de dépenser plus d’énergie.

Annonces

Un groupe de personnes âgées faisant de l'exercice physique. | Photo : Getty Images

LES SYMPTÔMES DE LA MÉNOPAUSE

La ménopause est un phénomène tout à fait naturel. C’est la période où les femmes perdent définitivement leur menstruation et où leurs ovaires arrêtent la sécrétion hormonale. Elle intervient généralement à l’âge de 45 et 55 ans ou plus précisément aux alentours de 50 ans.

Annonces

Elle apporte quelques symptômes à savoir, l’insomnie, la fatigue, l’irritabilité, les bouffées de chaleurs,...

En outre, la ménopause est une période où le risque cardiovasculaire augmente.

À ÉVITER APRÈS 50 ANS

Après la cinquantaine, le corps subit des changements radicaux surtout au niveau du fonctionnement de l’organisme. Il faudrait donc prendre soin de son corps et de ses habitudes alimentaires afin de garder la forme. De ce fait, il faut éviter certaines erreurs qui peuvent troubler le rythme alimentaire.

Une femme de 50 ans, en train de se restaurer | Photo : Getty Images

Annonces