logo
pexels + getty Images
La source: pexels + getty Images

Bouchons de cérumen : Les conseils de Michel Cymes pour s'en débarrasser

Quentin Autier
19 mars 2021
06:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Les bouchons de cérumen peuvent avoir des effets bien plus importants que les gens ne le pensent ! Bourdonnements, acouphènes, vertigues, baisse d'audition... Autant de symptômes particulièrement embêtants causés par les bouchons de cérumen.

Annonces

Lors de son émission "Ça va Beaucoup Mieux", le médecin préféré des Français a donné quelques conseils concernant les bouchons de cérumen et l'inconvénient non négligeable qu'ils représentent.

Des conseils précieux qui serviront sûrement à tout le monde car les bouchons de cérumen sont bien plus communs qu'on ne le pense et peuvent affecter tous types de personnes. Ils ne sont pas non plus à prendre trop à la légère et peuvent devenir de véritables problèmes.

Annonces

LES SYMPTÔMES

Les symptômes des bouchons de cérumen sont plutôt nombreux et peuvent être assez surprenants et inattendus. Si la baisse d'audition est le plus commun d'entre eux, on retrouve auss parfois des bourdonnements (ou des acouphènes) et même des vertiges dans certains cas.

D'autres personnes peuvent aussi avoir l'impression que leur oreille a un poids ou bien qu'elle est trop "pleine de quelque chose" et pour finir certains ont des crises de démangeaisons.

Annonces

Si ces symptômes peuvent être ceux d'une otite, c'est en général bien d'un bouchon de cérumen qu'il s'agit, un problème très commun et bien souvent pris à la légère. Les gens partent du principe que ce n'est pas grave et qu'ils peuvent s'en débarasser mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas et il peut être bien de faire appel à un spécialiste ou en tout cas de demander l'avis de votre médecin généraliste avant de créer plus de problèmes.

LES RISQUES POTENTIELS ET LES ERREURS À ÉVITER

Il faut absolument éviter de commettre certains faux-pas afin de ne pas transformer votre bouchon de cérumen en infection ou en problème plus important. Les impairs principaux sont au nombre de deux et peuvent vraiment vous causer des soucis.

Annonces
Annonces

La première erreur est de se servir d'un coton-tige dans l'espoir de déloger le cérumen. Cela aura au contraire l'effet inverse et va tasser le cérumen, rendant le bouchon plus dense et plus dur mais aussi en l'enfonçant plus loin dans le conduit auditif et le rendant donc encore plus difficile à déloger. Cela va donc malheureusement rendre une potentielle intervention de votre médecin encore plus compliquée et est donc une très mauvaise idée ! Michel Cymes précise :

"Il va de soi que ce que je vous dis pour le coton-tige vaut pour tout autre objet du même acabit : le trombone, l’allumette ou le capuchon de votre stylo Bic. Je pourrais continuer l’énumération. Vous allez me trouver original mais je ne fais là que décrire l’originalité de certains patients, plutôt mal inspirés pour le coup."

Annonces

Autre mauvaise idée, se servir de bougies d'oreilles que l'on peut aussi appeler bougies auriculaires et qui profitent d'une vague de popularité sur les réseaux sociaux. Elles sont absolument inefficaces et sont au contraire très dangereuses, ne remplissant pas leur office et vous exposant à des brûlures.

Le médecin conseille plutôt d'utiliser des produits que l'on peut acheter sans ordonnance à la pharmacie et qui viendront dissoudre le bouchon. Le sérum phisiologique est aussi une option valide si vous n'avez pas de tympan perforé.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité