À propos AM
Vie

23 septembre 2021

Maux d'estomac, spasmes : ce qu'il faut savoir sur le syndrome de l'intestin irritable délicat

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le syndrome de l’intestin irritable ou SII est un trouble fréquent de l'intestin affectant 5 % de la population française. 

Bien qu’il soit bénin, le syndrome impacte fortement les personnes atteintes et entraîne des douleurs abdominales et des diarrhées récidivantes. 

APERÇU DE LA MALADIE

Également appelé colopathie fonctionnelle, le syndrome du côlon irritable (SCI) ou le syndrome de l'intestin irritable (SII) est un trouble courant qui affecte l'appareil digestif. 

Chargement...
Chargement...

Annonces

Ce syndrome affecte considérablement la qualité de vie d’un individu. Plusieurs mécanismes entrent en jeu dans ce trouble psychosomatique. 

En premier lieu, il y a les troubles de la motricité des intestins, qui entraînent soit l’accélération ou le ralentissement du transit, mais aussi une sensibilité intestinale aiguë.

Deuxièmement, une perméabilité intestinale accrue provoque la propagation excessive de molécules pro-inflammatoires dans le tube digestif de l'organisme. Provoquant ainsi une réaction inflammatoire.

Chargement...

Annonces

LES CAUSES

Les causes du SCI ne sont pas connues. Parmi les hypothèses évoquées, il y a celle des protéases. Ces enzymes protéolytiques ont pour mission de digérer les protéines et les transformer en acides aminés.

Cependant, l’activité de certains de ces enzymes est anormalement élevée dans le côlon des patients atteints du SCI.

Ce mécanisme pourrait bien être la cause de l'augmentation de la perméabilité de la paroi intestinale, et stimule les neurones dans le tube digestif.

Chargement...

Annonces

La deuxième hypothèse repose sur le déséquilibre du microbiote intestinal. Ce facteur provoque des anomalies de la fonction intestinale telles que les troubles de la digestion, les réactions inflammatoires et l’altération de la perméabilité intestinale.

Par ailleurs, certains facteurs peuvent déclencher des douleurs chez les personnes atteintes du syndrome. Par exemple, le stress émotionnel, les hormones féminines ou encore une prolifération bactérienne au niveau de l'intestin grêle.

Chargement...

Annonces

LES SYMPTÔMES

Les principaux signes du syndrome du côlon irritable sont évidemment digestifs : la diarrhée, la constipation ou une alternance des deux. 

Les signes les plus courants incluent le besoin urgent d'aller à la selle, la présence de mucus dans les selles, lorsqu'il y a des changements dans l’apparence des selles et dans les habitudes de défécation.

Il est possible également de ressentir des spasmes, une sensation de ballonnement, des maux de ventre, des brûlures, des flatulences ou un excès de gaz.

Chargement...

Annonces

Pourtant, d'autres symptômes peuvent aussi accompagner les crises comme les douleurs abdominales, les maux de tête et une grande fatigue. 

D’un autre côté, le nombre de patients atteints du SCI présentant des signes graves est faible. 

LE TRAITEMENT

Bien qu’il soit sans gravité majeure, le syndrome du côlon irritable est responsable d'une gêne importante. De ce fait, une prise en charge est recommandée. Malheureusement, le SII est incurable. Il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir de cette maladie. 

Chargement...

Annonces

Toutefois, le médecin prescrit des médicaments pour atténuer la douleur et l'inconfort lié aux selles dont la diarrhée, la constipation et les flatulences. 

Le traitement repose généralement sur les antispasmodiques et les régulateurs de transit intestinal. Des antidépresseurs à effet antalgique sont prescrits en cas de fortes douleurs.

Par ailleurs, les changements dans le mode de vie et l'alimentation ont un effet bénéfique sur le patient. Le syndrome de l’intestin irritable est une maladie chronique gérable à long terme.

Chargement...

Annonces

Cependant, les particularités de la modification alimentaire varient d’une personne à l’autre. Éviter les repas très gras et la prise excessive de fibres permet de réduire les maux.

ERREURS À ÉVITER POUR RESTER EN BONNE SANTÉ 

Pour rester saine, souple et douce, la peau réclame des soins au quotidien. Entretenir son corps et adopter une bonne hygiène de vie sont donc essentiels pour rester en bonne santé. Découvrez les erreurs courantes qui affectent le corps.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.