Une femme a subi une transformation incroyable en dépensant plus de 100 000 $ pour devenir comme une poupée humaine

En quête de la beauté parfaite, la berlinoise Ivana Vladislava ne lésine pas sur les moyens, surtout financiers, pour y arriver.

La jeune femme a, en effet, investi plus de 100.000 $ pour atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé.

Elle ne vit désormais que pour une chose, devenir une poupée humaine.

ENFIN ÊTRE SOI-MÊME, DEVENIR LA PLUS BELLE

La jeune femme de 26 ans n’a pas toujours ressemblé à celle que l’on connaît dorénavant en tant que “Bimbo Doll Ivana”. Ivana est, en effet, née homme.

C’est à partir de ses 11 ans qu’elle ressent être prisonnière dans un corps qui n’est pas le sien; un corps qui ne reflète pas exactement qui elle est. Elle commence alors à prendre des traitements.

La transformation s’opère peu à peu. Malheureusement pour elle, les gens perçoivent mal cette initiative. Son problème d’estime de soi ne fait alors que se renforcer.

Mais la berlinoise n’abandonne pas et à ses 17 ans, elle saute le pas et fait recours à la chirurgie. Ce fut le début d’une longue série d’opérations.

Actuellement, elle aurait plus de 20 opérations à son compte.

La jeune Ivana ne recule devant rien pour atteindre cette perfection, allant même jusqu’à retirer certains os de son corps.

UN CADEAU D’ELLE À ELLE

Ivana Vladislava dit financer elle-même toutes ses opérations. La jeune femme travaille, en effet, en tant que “dominatrice sexuelle”; une activité réservée à des adultes friands de sensations fortes.

Elle touche aussi une certaine somme grâce son compte Instagram. Des sommes assûrément conséquentes pour pouvoir lui permettre de continuer sa “bimbofication”.

Elle assure qu’il ne lui reste plus que quelques opérations avant atteindre son but et enfin devenir “la poupée humaine ultime”.

Cela n’a pas été évident mais Ivana vit désormais une vie hors du commun comme elle l’espérait.

Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde.

UNE OPÉRATION GÂCHE SA VIE

En effet, les opérations de chirurgie esthétique peuvent déraper et ne pas aboutir au résultat voulu.

L’actrice Emmanuelle Béart ne dira pas le contraire.